27 juillet 2008

Un peu de gastronomie


"Nourris-toi bien de mets préparés avec soin.
Garde-toi d'aliments avariés ou mal préparés.
Ne mange jamais entre les repas.
Veille à ce que les ingrédients soient coupés
convenablement et que les sauces soient en
harmonie avec eux."
(Confucius)

Les Chinois prennent en général leurs repas en commun et se partagent toujours les plats, qu'il s'agisse d'une sortie au restaurant ou bien d'un repas en famille. Suivant le nombre de personnes, on présente trois ou plusieurs plats de viande ou de volaille, de poisson et de légumes et une soupe accompagnée d'un bol de riz. Les desserts sucrés ne sont pas dans la coutume chinoise. Les desserts chinois sont toujours bénéfiques pour la santé, comme par exemple es nids d'hirondelle cuits à l'étuvée avec du sucre candi. Les noix qui amélioreront la mémoire et de nombreuses variétés de fruits secs et de graines constituent des ingrédients très appréciés pour les mets sucrés. Par temps chaud, les desserts froids remplacent même un repas complet.
Chacun se sert et compose son repas selon ses désirs. Manger seul un plat entier ne correspond pas aux habitudes chinoises.
Dans la cuisine chinoise on apprécie beaucoup le poulet, le canard, le porc, ainsi que toutes sortes de viandes rôties. Les fruits de mer sont également très recherchés et la soupe possède un statut tout particulier.
Les nouilles, sous toutes les formes et préparées de multiples façons, servent d'en-cas rapides, de même que les ravioles. Les Chinois boivent de l'eau et du vin tiède, jamais frais car ils considèrent cela comme étant mauvais pour la santé.
Les Chinois étant soucieux de leur santé, il cherchent toujours à sauvegarder ou à établir l'hamonie de leur force corporelles et en tiennent compte lors de leurs repas.
Cuire à l'étuvée, remuer vivement dans la poêle, braiser, frire et griller font partie des techniques de cuisson les plus répandues. Sauces, pâtes de graines de soja et huiles diverses permettent de donner aux plats une note particulière.
Enfin, le thé chinois est considéré comme le complément idéal.
Aujourd'hui dans de nombreuses familles chinoises, les assiettes, cuillères et fourchettes ont remplacé les bols et les baguettes. Cependant, on n'utilise pas de couteaux, puisqu'ils sont tout à fait inutiles. Les cuillères et les fourchettes servent à découper la viande ou le poisson.
La sauce de piments et des piments coupés en fines rondelles servis dans de petites coupes permettent de relever les plats si on les trouve trop fades, car les Chinois ne sont pas restés insensibles aux plats malais et indiens pour le moins épicés.

(source: Spécialités de l'Asie du Sud-Est, éditions Culinaria, Könemann)

Posté par rubyring à 21:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Un peu de gastronomie

    J'ignorais qu'il y ai une telle diversité de mets appréciés en Chine, particulièrement les viandes.
    Ils ne fabriquent ni ne consomment de produits préparés tels les charcuteries, les conserves etc ..? mais uniquement des produits frais ou semi-frais ?

    Posté par sophie., 30 juillet 2008 à 20:31 | | Répondre
  • De ce que je sais, les chinois préfèrent les aliments frais et bon pour la santé, je ne pense pas qu'ils abusent de charcuterie. En revanche il mangent de nombreux aliments séchés tels que des plantes, certains insectes, des champignons, ... Les conserves qu'ils font sont surtout pour assaisonner, il le font pour certains fruits comme les prunes et légumes comme des haricots.
    Il doit y avoir néanmoins des recettes de ce type, mais ce doit être des spécialités de régions, et j'avoue ne pas m'y connaître assez pour répondre de façon certaine.

    Posté par rubyring, 31 juillet 2008 à 12:39 | | Répondre
Nouveau commentaire